Linux exploite encore mal les architectures SMP

Sur le plan de l'évolutivité, la situation de Linux est quelque peu paradoxale. cIl ne tire pas bien parti des systèmes multiprocesseurs symétriques (SMP). cIl a, en revanche, montré sa capacité à gérer des grappes de serveurs.

Votre opinion

Postez un commentaire