LinkedIn : les données de 500 millions de ses utilisateurs en vente sur le Web
 

Le réseau social dit ne pas avoir été victime de piratage. Ces données ont visiblement été extraites à grande échelle des profils publics des utilisateurs.