L'IGN protège ses cartes en les dégradant