L'Icann s'initie difficilement aux langues étrangères

Réuni pendant quatre jours à Melbourne, l'Icann, l'organisme chargé de la politique des noms de domaines sur le Web, a affiché ses difficultés à intégrer d'autres langues que l'anglais.

Votre opinion

Postez un commentaire