Les start-up se mettent aux 35 heures

Sous le coup de la loi Aubry, les petites et moyennes entreprises informatiques ou Internet commencent à goûter aux joies des 35 heures. Mais les négociations sont âpres et les résultats témoignent de grandes disparités pour les salariés.

Votre opinion

Postez un commentaire