Les serveurs du projet GNU victimes d'une effraction

La Free Software Foundation (FSF) a reconnu, dans un communiqué, que certains serveurs FTP du Projet GNU ont fait l'objet d'une effraction, le 17 mars 2003. Cette intrusion n'a été découverte qu'à la fin du mois de juillet.