SFR réclame une clarification sur l’usage du mot 5G. Il craint que des opérateurs ouvrent leur réseau en s’appuyant seulement sur une bande de fréquence dédiée jusque-là à la 4G.