Les noms de la honte

Lorsqu'un enregistreur de noms de domaine se retrouve propriétaire d'une adresse à connotation pédophile, son premier réflexe est de la vendre aux enchères. Surprenant, non ?

Votre opinion

Postez un commentaire