Les labels sortent iMesh du sillon

Le pionnier des réseaux P2P va verser 4,1 millions de dollars à la RIAA. Il devra aussi modifier son logiciel afin d'empêcher l'échange illicite de contenus.