Les investisseurs ne veulent pas d'un (capital)-risque juridique

Les start-up doivent rassurer les financiers sur les risques juridiques liés à leur activité.

Votre opinion

Postez un commentaire