Les investisseurs misent moins sur les portails grand public