Les internautes français veulent encore plus d'e-administration

Selon Cap Gemini Ernst & Young, une majorité d'internautes consultent les sites de services publics. Mais regrettent le manque d'informations et de procédures disponibles.