Les informaticiens de Renault craignent une sortie de route

Des rumeurs de filialisation et d'externalisation circulent dans la société. 350 salariés des services informatiques se sont rassemblés récemment.

Votre opinion

Postez un commentaire