Les bases de données comportementales sont trop généralistes

Martha Rogers, consultant en management d'entreprise

Votre opinion

Postez un commentaire