Les banques traditionnelles tiennent l'e-banking

37 % des internautes veulent ouvrir un compte en ligne cette année. Surprise, certains confieraient bien la gestion de leurs affaires à un géant de la distribution.