Les anglophones perdent la majorité absolue sur le Web

Selon une nouvelle étude, les internautes anglophones ne représentent plus que 45 % de la population on line. Celle-ci vient, par ailleurs, de passer le cap des 500 millions de personnes.