Les Américains raflent la mise

nterpublic, qui a détrôné WPP, devient le nouveau numéro un mondial des groupes de communication publicitaire, et parie sur les "marketing services".