L'écrémage paye encore pour Colt

L'opérateur britannique concentre ses activités dans les villes les plus rentables. Et estime le travail de l'ART difficile sur le dossier du dégroupage.

Votre opinion

Postez un commentaire