Le smartphone, faux ami de la photo ?