Le site de l'Elysée victime d'une plaisanterie

Mis à jour le
Le site de l'Elysée victime d'une plaisanterie
 

Un lien circulant sur Twitter renvoyait les internautes vers une page dupliquée du site de la présidence de la République, qui dirigeait les internautes vers un site sarcastique envers Nicolas Sarkozy.