Le Sell bataille toujours pour ses droits