Le retrait de NTL sonne la fin des enchères UMTS en Grande-Bretagne

Les cinq heureux élus ?"BT3G, One-2-One, Orange, TIW et Vodafone?" l'ont emporté pour un total 22,477 milliards de livres. France Télécom, qui soutenait NTL, subit un nouvel échec.

Votre opinion

Postez un commentaire