Le réseau Iridium est à l'agonie

Iridium voit clairement le fond du gouffre. Le consortium, qui a mis en place un réseau de satellites permettant de téléphoner de tous les points du globe, doit trouver un " chevalier blanc " avant le 15 mars. A défaut, il cessera d'exister dans les deux jours qui suivent.