Le peer to peer n'est plus considéré comme de la copie privée

Le peer to peer n'est plus considéré comme de la copie privée
 

La Cour de cassation annule une décision d'appel et demande que soit examiné le caractère licite de la source des fichiers.