Le mobile énerve pour cause de curiosité insatisfaite

Un chercheur anglais a étudié l'agacement des gens suscité par les conversations par téléphones portables. La cause se trouverait dans ce qu'on n'entend que la moitié de l'échange.