Le Japonais NTT à l'assaut de l'Europe

KPN cède 15% de sa filiale mobile à l'opérateur nippon, après l'échec de son projet de fusion avec Telefonica.

Votre opinion

Postez un commentaire