Le français Wonderphone passe sous pavillon japonais