Le dégroupage pris en otage

Qui dit dégroupage dit aussi volée de bois vert pour France Télécom. Les internautes qui s'expriment sur ce thème tiennent pour la plupart l'opérateur historique comme le premier responsable du coût des télécoms.