Le cybersquatting entre en récession

Les sites Internet actifs sont de moins en moins nombreux. Parallèlement, les enregistrements de noms de domaine chutent. Une situation imputable au déclin du cybersquatting.

Votre opinion

Postez un commentaire