Si les réseaux mobiles ont été ponctuellement affectés par l’augmentation du trafic, les performances des réseaux fixes se sont maintenues, d’après les premières données fournies par l’application nPerf.