Le B-to-B conforte sa supériorité sur le B-to-C

Selon un étude du Cabinet Active Media Research, le chiffre d'affaires généré par le commerce électronique interentreprises (B-to-B) a progressé de 257% entre 1999 et 2000.

Votre opinion

Postez un commentaire