L'ART contre la colocalisation séparée

Pour la deuxième fois en un mois, France Télécom est l'objet, au sujet du dégroupage, d'une mise en demeure de l'ART. L'Autorité n'admet pas, en effet, que l'opérateur public veuille systématiquement obliger ses concurrents à s'installer dans une salle dédiée.

Votre opinion

Postez un commentaire