L'Afnic maintient le blocage de près de 4 000 .fr

L'association a décidé de prolonger sine die les sanctions à l'égard d'EuroDNS. Les noms de domaine déposés chez le prestataire sont loin d'avoir été tous transférés à leur titulaire et les affaires de typosquatting ne seraient pas réglées.

Votre opinion

Postez un commentaire