La sauvegarde, c'est tout un art

Après deux gros séismes dans mes données, j'ai fini par consacrer quelques minutes quotidiennes à la duplication de mon travail. Question d'hygiène et de santé mentale ? Oui, et de bon sens aussi.

Votre opinion

Postez un commentaire