Cérémonie d'ouverture des JO de Pyeongchang
 
Cérémonie d'ouverture des JO de Pyeongchang - Jonathan Nackstrand / AFP

D’après les services secrets américains, le cybersabotage de la cérémonie d’ouverture de Pyeongchang serait l’œuvre du service de renseignement militaire de la Russie. Celui-ci aurait laisser de faux indices sur les ordinateurs piratés pour faire accuser le régime de Pyongyang.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

Votre opinion

Postez un commentaire