La première Web agency au monde à l'agonie

Sauvé in extremis de la faillite en décembre, l'américain MarchFirst serait cette fois contraint à mettre la clé sous la porte. La société tente une restructuration et pourrait également annoncer la suppression de 3 500 emplois.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire