La musique continue sa dématérialisation