La machine virtuelle de Flash se met à l'open source

Adobe confie le code source d'AVM à Mozilla, qui l'utilisera pour Firefox. Flash 9 sappuie sur cette machine virtuelle.