La loi sur la sécurité intérieure suscite un concert d'indignations

Opérateurs, fournisseurs d'accès Internet (FAI) et associations dénoncent un texte qui prévoit que les officiers de police judiciaire (OPJ) pourront accéder directement aux données individuelles stockées dans les fichiers informatiques et télématiques.

Votre opinion

Postez un commentaire