La légitimité contestée du régulateur des noms de domaine

Depuis novembre, l'Icann, l'organisme qui contrôle l'attribution de suffixes de type " .com ", essuie une vague de critiques sans précédent. Colère excessive ou contestation légitime ?