La future carte d'identité britannique n'est pas très « secure »

La future carte d'identité britannique n'est pas très « secure »
 

Douze minutes, voilà le temps qu'il a fallu à un hacker chevronné pour pirater une réplique du futur document, présenté le 30 juillet par le ministère de l'Intérieur britannique.