La France adopte la convention sur la cybercriminalité

A terme, la France va se doter d'un arsenal juridique pouvant obliger les FAI à collecter ou à enregistrer des données stockées ou circulant sur leur réseau.