La fortune d'Hemera, le cliché quotidien

En 4 ans, la start-up a accumulé 50 000 photos d'objets usuels, et rivalise avec les géants de l'édition numérique.