La contre-offensive de l'Europe

Si la Commission a pris acte du retard européen en matière d'investissement high-tech, elle fait le pari du net de deuxième génération pour prendre sa revanche sur les États-Unis d'ici à 2010.

Votre opinion

Postez un commentaire