La Bourse n'a peut-être pas touché le fond

Le directeur financier de Microsoft, Jean-François Heizt, expose sa vision de la crise qu'ont connue les valeurs de la net économie. Et souligne que la firme de Redmond pourrait ne pas durablement conserver sa marge actuelle de 40 %.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire