Justice : Microsoft accuse une start-up française d'avoir copié Skype

Mis à jour le
Skype réclame 190 000 euros de dommages et intérêts.
 
Skype réclame 190 000 euros de dommages et intérêts. -

Entre 2007 et 2009, une start-up française aurait piraté le célèbre logiciel de VoIP. Le parquet de Caen a requis un an de prison avec sursis contre le gérant et l'informaticien de la start-up mise en cause.