Jean-Yves Le Deaut, vice-président de l'office parlementaire d'évaluation :"Le droit des brevets appliqué au domaine du logiciel est abusif et contre-productif "