Jean-Luc Rivoire (Tocamak) : " 10 millions de francs de chiffre d'affaires en 2000 "

L'incubateur parisien se désengage progressivement du secteur B-to-C et préfère investir dans l'édition de logiciels pour grands comptes. Par ailleurs, les services en recrutement et la banque d'affaires sont devenus deux activités essentielles, générant au passage un chiffre d'affaires de 10 millions de francs en 2000.

Votre opinion

Postez un commentaire