Investissements publicitaires : rien avant 2003

Selon l'étude Advertising Expenditures Forecasts, de ZenithOptimedia, le ralentissement des marchés publicitaires n'est pas dû à la baisse de la consommation mais aux mauvais résultats financiers des entreprises-annonceurs. Retour à la croissance : 2003 au mieux. Les investissements en ligne ne sont pas plus encourageants.

Votre opinion

Postez un commentaire