Intel se fait une raison pour 2002

2001, annus horribilis. 2002, bis repetita placent. Après des résultats 2001 en baisse de 70 %, le numéro un mondial des processeurs n'est guère optimiste pour l'année en cours. Retour sur une stratégie qui commence à faire douter les analystes.

Votre opinion

Postez un commentaire